Il y a dix-huit mois, YouLoveWords publiait son livre blanc du Content Marketing. Plus de cent clients nous ont rejoint depuis cette époque où le potentiel du contenu et de l’inbound commençait à animer les marketeurs de tout poil. Les acteurs du content ont acquis une certaine maturité, ont testé de nombreux formats, ont validé des stratégies. À l’occasion de cette rentrée 2018, nous avions envie de faire le bilan d’une discipline en constante évolution. Quelles sont les règles du content marketing qui prévalent aujourd’hui ?

1- Définissez vos objectifs et vos KPI

Seules 40% des marques disposent aujourd’hui d’un plan marketing écrit.

Inutile de foncer tête baissée, une bonne campagne de content marketing ça se réfléchit, ça se mûrit et ça se planifie. Définissez au préalable les bons KPI pour vos contenus/personas. Si vous souhaitez développer la notoriété de votre marque, vous serez attentif aux données de visites uniques sur votre site, de partages sur les réseaux sociaux ou encore de mentions sur l’ensemble des plateformes web. Si votre objectif est de développer vos ventes, surveillez les taux et les temps de conversion. Enfin, si vous voulez améliorer l’expérience-client, vous serez plutôt intéressé par le taux de rebond et la souscription à votre newsletter. Ce ne sont bient que des exemples : il existe autant de KPIs que d’objectifs stratégiques.

 

À lire aussiQuel Content Marketer êtes-vous ?

 

2- Cherchez des idées juteuses

Quand on produit du contenu, on aime se référer aux bonnes recettes qui ont fait leur preuve : articles de blogs, livres blancs, CTAs, etc.  Mais votre audience se lasse tout comme vous : c’est humain ! La preuve : on ne parlait en 2017 que de la vidéo « à la Brut ». Puis, toutes les marques se sont appropriées ce format que l’on a vu partout. La performance de ces contenus est tombé en chute libre, sur-exploitée par des stratèges qui pensaient avoir trouvé la poule au oeufs d’or. En 2018, le même travers guette le podcast. Quel que soit le format que vous souhaitez utiliser, il n’y a qu’un mot d’ordre : la créativité ! Surprenez vos audiences, soyez rafraîchissants et elles vous le rendront bien.

 

3- Espionnez avec vos petits yeux

Vous n’êtes pas tout seul à produire du contenu : 8 millions de vidéos sont publiées chaque jour sur Facebook. Tout le monde produit du contenu : concurrents, partenaires, consommateurs… Comment reconnaître les stratégies les plus efficaces ? Le benchmarking est sans doute l’outil le plus puissant pour identifier les meilleures pratiques et les tendances émergentes du secteur.

De nombreux outils vous permettent de suivre la performance d’autres diffuseurs de contenus :
Google Alerts pour monitorer l’actualité de mots-clés prédéfinis

Social Mention pour surveiller les mentions de votre marque ou de marques concurrents sur les réseaux sociaux

Spyfu vous donne accès aux données liées aux mots-clés choisis par vos compétiteurs.

Alors comparez-vous et surtout mesurez-vous !

 

4- Testez différents contenus

Il faut diversifier vos bibliothèques de contenus : chez YouLoveWords, nous aimons concevoir nos stratégies sous forme d’écosystèmes. Créez des contenus fluides qui pourront être réutilisables sous différents formats au fil du temps, 

Utilisez la méthode du Test&Learn en essayant différents formats ou thèmes pour voir ce qui fonctionne le mieux et donc ajuster votre stratégie. Expérimenter vous permettra d’en tirer les conséquences, faire des tests à petite échelle, tester des solutions et des nouveaux modes de fonctionnement pour apprendre et ainsi pouvoir agir et optimiser ses activités en fonction des résultats obtenus.

 

5- Diffusez vos contenus (no paid, no gain)

Un bon contenu est fait pour être diffusé activement. Imaginez que Zola, ayant mis le point final à Germinal, ait posé son manuscrit sur un coin de bureau en se disant « J’ai écrit un chef d’oeuvre, quelqu’un finira bien par le trouver. »

Soyez donc actifs, proactifs, hyperactifs : n’attendez pas que vos lecteurs trouvent vos contenus par hasard sur les réseaux sociaux ou au détour d’un résultat Google ! Sur Facebook, on constate une baisse de 50% du reach naturel depuis le début de l’année, obligeant les annonceurs à se tourner vers le Paid ou faire appel à des influenceurs pour relayer leur message pour toucher de nouveaux  consommateurs.
Alors, il va falloir sauter le pas vous aussi !

 

« Pour s’améliorer, il faut changer. Donc pour être parfait, il faut changer souvent. » – Winston Churchill.