Livre blanc ou cinemagraph ? Le bon format détermine la réussite d’une campagne de content marketing, autant que le positionnement éditorial. Si certains classiques comme l’article de blog semblent indémodables, des tendances animent le secteur de l’inbound, au même titre que les couleurs Pantone rythment le milieu du design.

De quoi 2018 sera fait côté formats ? Basés sur les demandes que nous recevons, voici nos pronostics.

Crédits : Julien Douvier

Le Cinemagraph


Inventé en 2011 par le duo Kevin Burg et Jamie Beck, le cinemagraph connaît un regain de popularité. Cette déclinaison artistique du gif a apporté sa touche poétique et authentique aux campagnes Social Media de Netflix, Disney, Prada ou encore IKEA.

En plus d’être jolie, cette photo animée d’un léger mouvement répétitif est également très efficace. D’après une étude MarketingProf, 72% des marketers utilisant l’email ont enregistré une augmentation de leur CTR en utilisant des cinemagraph. Sur Facebook, les taux d’engagements augmentent de 85% dès lors qu’on remplace les visuels fixes par des cinemagraphs.

Le livre blanc


À la rencontre de la pédagogie et de la conversion, le livre blanc est au coeur de toutes les stratégies d’inbound marketing B2B. Chez YouLoveWords, nous avons remarqué que la demande est de plus en plus format pour ce format qui se décline en version punchy de quelques feuillets, ou en long read d’une vingtaine de pages.

Associée à une landing page et à un formulaire de téléchargement, le livre blanc est l’un des outils privilégiés des marketers pour récolter les leads qualifiés. D’après une étude EccoloMedia, ce format figure sur le podium des ressources consultées par les clients B2B pour évaluer un produit ou un service avant achat.

Retrouvez le livre blanc du Content Marketing, pour vous inspirer et vous lancer !

La snack-vidéo


À moins d’avoir hiberné depuis l’été, le phénomène de snack-vidéo ne vous aura pas échappé. Porté pour le succès de Brut, le format ludique et pédagogique est plébiscité par les marques B2B comme B2C.

La snack-vidéo, d’une durée inférieure à deux minutes, cumule le meilleur de deux mondes. D’un côté, elle bénéficie des remarquables taux d’engagement du format  vidéo : 71% des consommateurs estiment qu’il véhicule une image positive de l’entreprise. Et 57% des internautes regardent une vidéo jusqu’à la fin si elle dure moins de deux minutes.

Avez-vous les snack-vidéos que YouLoveWords a réalisées pour Fortuneo ?

Êtes-vous d’accord avec ces prévisions ?