Le content marketing évolue très rapidement. Remarketing, vidéos live ou ultra-personnalisation faisaient ainsi partie des 13 tendances  du content marketing annoncées pour 2018, si l’on en croie un article publié récemment par coredna au sujet des trends marketing à suivre. À l’heure de la rentrée des classes, qu’en est-il réellement ? YouLoveWords a sorti sa boule de cristal et vous dévoile les grandes tendances qui feront le marketing de contenu pendant les prochains mois.

 

1- Non au « Content Deluge », oui au contenu émotionnel !

64 % des consommateurs sont attirés vers une marque par un ensemble de valeurs partagées.

Après la surenchère de formats et de contenus, les tendances du Content Marketing s’inspirent du #slowlife. Désormais, on mise sur la qualité et sur l’émotion. Nous sommes soumis à des milliers de contenus chaque jour sans y prendre le temps d’y faire attention. Ainsi sur Facebook, plus de 8 millions de contenus vidéos sont partagées quotidiennement par les utilisateurs du réseau. Comment se démarquer ? En faisant moins, pour faire mieux !  Il faut miser sur un bon contenu émotionnel, qui construit l’image de marque, plutôt que 10 contenus passe-partout qui seront aussi vite vus que oubliés…


Faites en sorte que votre audience se sente concernée par ce que vous avez à lui dire. Pour ce faire, écoutez vos consommateurs et adoptez une approche marketing qui les mette au coeur de votre univers de marque. On ne vend plus un produit, on transmet les valeurs de la marque en jouant sur l’émotion. La preuve en deux campagnes marquantes : « Entrez dans la danse » de Décathlon, et « The worst song in the world » de Monoprix.

 

2- Suivez la voix : podcasts et requêtes vocales.

ASMR, podcasts, requêtes vocales : la voix est la nouvelle Terra incognita des marques

Les assistants vocaux : créez des contenus optimisés pour les assistants vocaux en misant sur l’audio en plus du visuel et ainsi transmettre des émotions différentes par formats.


Le podcast : si la vidéo est LE format 2017/2018, le podcast est LE format qui monte en puissance; ses avantages : émotionnel, évocateur et abordable.

 

À lire aussiPodcast : tous fous du contenu audio !

 

3- Long read vs. snack content

On passe de l’opposition des 2 types de formats à une complémentarité : les marques doivent développer un écosystème de contenus qui mêlent des contenus longs et des contenus très courts, en fonction des canaux de communication et des objectifs. Il y a un ou deux ans, on disait aux marques “faites uniquement du contenu snack, misez tout sur les réseaux sociaux” : aujourd’hui, avec la maturité du marché et des audiences on conseille de se diversifier.

 

4- La communication interne passe en mode « content »

Le content marketing n’est plus réservé qu’à la communication externe, elle se développe également en interne. Au programme :  marque employeur , programme de motivation, plateforme interne, programme d’ambassadeurs…
Les entreprises s’accompagnent d’outils comme Smarp pour développer une stratégie d’employee advocacy afin de mobiliser ses salariés à participer aux efforts de communication et à les inciter à partager les contenus à valeur ajoutée de leur entreprise sur leurs propres réseaux sociaux.

 

5- L’enjeu toujours croissant du référencement

Le référencement naturel des contenus est de plus en plus primordial : avant, l’objectif c’était la position 1, maintenant c’est la position 0 sur Google. Enjeu d’autant plus important que la recherche vocale prend de l’ampleur.

Google met à jour ses algorithmes et ses exigences : exigence techniques d’un côté, et exigences sémantiques aussi. C’est la qualité du contenu qui devient de plus en plus importante.