De nouveaux formats de contenus sont en train de ré-enchanter la communication touristique. Hier, il fallait parcourir des milliers de kilomètres pour voir le soleil se lever sur la Grande Muraille de Chine. Aujourd’hui, il suffit d’un smartphone pour se promener à 360° sur les remparts de cette merveille architecturale. Inspirants, immersifs, amusants : voici cinq formats qui nous font voyager sans quitter notre salon.

Le Motion Design : un récit de voyage animé, c’est parfait

L’exemple à suivre : Chromosphère International

En guise de carte de voeux pour l’année 2017, l’agence Chromosphère International a demandé à huit de ses artistes d’évoquer ces lieux familiers qui les font sentir « comme à la maison. Le résultat est aussi onirique qu’inspirant : on observe le paysage défiler par le hublot d’un avion. On traverse les champs de Bourgogne, Ulsan et la Terre de Feu. Un storytelling à copier sans tarder.

On l’utilise pour : évoquer des destinations qui font rêver et inviter au voyage.

 

À lire aussi : 5 TED Talks pour découvrir les pouvoirs du storytelling

La vidéo 360 : pourquoi voyager quand on peut se téléporter ?

L’exemple à suivre : British Airways

Depuis janvier 2017, British Airways offre une visite virtuelle de Madrid en 360°. Non contente de propulser leurs clients potentiels parmi les hauts-lieux de la capitale espagnole, la compagnie aérienne s’est changée en véritable guide touristique. Au fil des attractions visitées, on en apprend plus sur leur histoire et leur intérêt dans la culture madrilène.

On l’utilise pour : pédagogique et ludique, le format idéal pour les contenus très riches en information.

La vidéo chorale : une seule destination, plusieurs regards

L’exemple à suivre : Les Hôtels Saint-Giles

Comment appliquer le principe du user-generated content aux nouveaux formats ? Les Hôtels Saint-Giles ont eu l’idée d’équiper de caméras 360, plusieurs clients qui séjournaient dans les destinations-phares de la chaîne hôtelière. Les vidéo brut ont ensuite été montés de façon chorale. En résultent des clips qui donnent l’impression de découvrir une destination de façon personnelle et complète. Très expérientiel.

On l’utilise pour : un storytelling évocateur, personnel et rythmé.

L’Application mobile : le bout du monde au bout du doigt

L’exemple à suivre : ScotlandVR

Découvrir les châteaux et les distilleries écossaises sans bouger de son canapé, c’est désormais possible avec Scotland VR. Lancée en février 2017, l’application créée par VisitScotland nous offre une visite virtuelle de 26 sites majeurs du pays. Combinant une interface en 3D et des contenus vidéo, elle permet également d’accéder à des panoramas 360 et des timelapses.

On l’utilise pour : on attise la curiosité grâce à un support ultra-ludique à l’effet « wow » garanti.

La vidéo tournée par un Drone : redécouvrir la Terre vue du ciel

L’exemple à suivre : Tourisme dans le Lot

Trente secondes pour découvrir Rocamadour vu du ciel : c’est la proposition de
Tourisme dans le Lot. Grâce à des vidéos filmées depuis des drones, l’organisme met en valeur le patrimoine architectural et naturel de la région. Elle offre également un point de vue inégalable sur des lieux que les touristes pensaient connaître par cœur.

On l’utilise pour : un format à forte dimension émotionnelle, et qui se démocratise grâce aux contenus pré-produits.