La nouvelle flottait dans l’air depuis quelques mois. Faisant frémir les directions marketing et les Community managers, elle faisait l’objet des plus folles rumeurs. Mais ça y est, Saint-Zuckerberg a parlé, et nous savons désormais ce qu’il va advenir des Pages Facebook des marques. Reach en berne, nouvelles options : focus sur l’ update du News Feed de Facebook.

Pourquoi le News Feed de Facebook change-t-il (encore) ?

Un mot : modération. Pris dans la tempête de l’après-élections américaines, Facebook a été accusé d’avoir facilité la diffusion de contenus de propagande, les fameuses Fake News. D’autres faits divers sont venus entacher la réputation du réseau, notamment sur le Live. On a beaucoup reproché  à Facebook de ne pas lutter assez efficacement contre les contenus problématiques, comme les appels à la haine, l’apologie du terrorisme ou les fausses informations.

Après avoir embauché des modérateurs et avoir établi des partenariats avec des grands groupes de presse, Facebook passe à la vitesse supérieure. La part du lion du News Feed sera donc accordée aux publications de notre famille, de nos amis : bref, de notre cercle proche.

Une position que Facebook justifie par un retour aux sources de sa mission véritable : « Facebook a été créé pour rapprocher les individus et créer des liens entre eux. Une des façons pour le faire est de mettre les abonnés en relation avec des posts publiés par leurs amis et leurs familles dans le News Feed. »

 

Ce qui va changer pour les marques qui ont une Page Facebook  ?

 1. Priorité aux Posts des proches.

Les posts des Pages de marque ne seront pas relégués dans un News Feed alternatif, mais la priorité sera accordée aux posts de nos proches. Tout n’est pas perdu, mais il faudra être malin.

 2. Priorité à l’interaction.

Les posts qui suscitent des commentaires, des interactions, des partages seront largement plébiscités par le nouveau News Feed. Les autres verront leur reach s’effondrer. Démarrez des conversations, allumez l’envie de débattre, placez-vous au centre de la conservation.

 3. Priorité à Facebook Live.

Facebook l’a rappelé : les vidéos Live suscitent 6 fois plus d’engagement que les vidéos classiques. Elles sont promptes à générer des interactions, des commentaires, des likes. Utilisez les Facebook Live de façon maline, avec une ligne éditoriale sympa et originale.

À lire aussiComment éditorialiser une vidéo Facebook Live

 4. Priorité à la géolocalisation.

Les marques locales qui interagiront avec leur communauté en créant des événements et des groupes d’intérêt seront favorisées. Encore une fois, le contenu pertinent pour les abonnés sera valorisé.

 5. Priorité à la fidélisation.

Grâce à l’option « See First » des préférences du NewsFeed, l’utilisateur pourra choisir les Pages et les personnes dont il recevra l’information en tête du News Feed. Une nouvelle bagarre s’engage, après celle de l’activation des notifications.

 

Le nouveau News Feed devrait entrer en vigueur au cours de prochaines semaines. On en saura alors plus sur les réelles conséquences du changement d’algorithmes. On pourra surtout établir de nouvelles stratégies de growth-hacking pour diffuser du contenu toujours plus pertinent et engageant. Qui est partant ?