Définition : Qu’est-ce qu’une charte graphique ?

Une charte graphique est un livrable rassemblant tous les éléments visuels essentiels à votre marque, tels que votre logotype, vos polices, etc. Ce document explique comment et dans quelles conditions ces éléments peuvent être utilisés, et permet de communiquer en gardant une cohérence graphique.

Devenir une marque facilement identifiable et fidéliser ses clients n’est pas chose aisée.

Comment réussir à être vu et surtout reconnu (même si l’on est une petite entreprise) ? La réponse : en créant une charte graphique.

Logotype, polices de caractère, typographie, jeux de couleurs, tous ces composants sont les fondements de votre identité graphique. C’est grâce à eux que votre entreprise est visuellement identifiée par votre audience.

Mais comment créer une charte graphique ? Par où commencer ? Ne bougez plus !

Dans ce guide ultime, nous vous expliquons étape par étape comment créer une charte graphique efficace et marquer les esprits.

Télécharger gratuitement notre template de charte graphique 📥

Pourquoi faire une charte graphique ?

01
Loin d’être une perte de temps, la charte graphique est la roadmap artistique qui permettra à votre business d’évoluer sereinement dans le temps et de s’exprimer avec cohérence sur tous les canaux de communication (réseaux sociaux, emailing, brochures, etc).

Communiquer d’une même voix

La charte graphique permet d’imposer des règles graphiques à tous les membres de votre entreprise, organisation ou association. Elle permet de gérer votre image de marque tout en assurant la cohérence de vos actions marketing.

Se démarquer de la concurrence en imposant sa personnalité

Bien plus que de simples composants graphiques et visuels, la charte graphique offre une personnalité à votre marque. Elle raconte qui vous êtes. Grâce à elle vous pouvez vous différencier de vos concurrents et choisir d’être atypique, discret, futuriste, dans l’air du temps…

Fidéliser et être aimé de vos clients

Votre charte graphique traduit visuellement vos valeurs et permet de toucher émotionnellement votre public cible. Grâce à elle, vous devenez plus qu’une simple marque aux yeux de vos clients.

De quoi est composée une charte graphique ?

02

Une charte graphique est composée des divers éléments graphiques liés à une marque, tels que :

  • Le logo
  • La police d’écriture
  • La typographie
  • Les couleurs
  • Les images

La charte graphique peut être en PDF ou avoir une version en ligne, comme le font de nombreuses grandes marques.

Ne vous inquiétez pas, nous allons vous montrer des exemples de charte graphique juste après ! 👇

La différence entre une charte graphique, iconographique, éditoriale et un brand book ?

03
Attention à ne pas confondre une charte graphique, iconographique, éditoriale et un brand book ! Tous ces termes se ressemblent et sont souvent confondus, pourtant ils ont tous une signification bien différente.

La charte graphique est, comme on vous l’a dit plus haut, un document expliquant comment et dans quelles conditions les éléments graphiques d’une marque peuvent être utilisés. Elle décompose votre univers graphique.

La charte iconographique est un document lié à la création et l’utilisation d’icônes d’une marque. Elle rassemble toutes les exigences d’utilisation des pictogrammes et suit les règles imposées par la charte graphique.

La charte éditoriale est un document où se trouvent les règles liées à la stratégie rédactionnelle d’une marque. Il définit son ton, sa personnalité et son intention.

Le brand book, quant à lui, est un document complet qui rassemble toutes les règles liées à votre identité de marque. Pour faire simple, le brand book centralise toutes les chartes, qu’elles soient graphiques ou éditoriales.

Tous ces documents font partie intégrante du Brand Content et du Content Marketing de votre entreprise. Ce sont les piliers de votre stratégie de communication.

10 exemples de chartes graphiques

04
Mieux que des mots, nous vous proposons de jeter un coup d'œil à quelques chartes graphiques de qualité, celles qui ne laissent pas indifférent. Vous aurez une meilleure vision de ce qu’est une charte graphique, de quoi elle est composée et les différentes manières de la présenter.

Dropbox

Dropbox est une application de stockage et de partage en ligne de fichiers. La charte graphique et éditoriale de Dropbox est accessible directement sur leur site. Elle explique clairement aux partenaires Dropbox comment utiliser leur nom et leur logo pour promouvoir Dropbox Business.

Exemple d’interdictions d’utilisation du logo Dropbox

👍🏼 Ce que l’on aime :

Une charte graphique rapide à lire, efficace et avec de nombreux exemples. Ajoutez à cela des paragraphes explicatifs courts et impactants, et vous obtenez un document qui ne tourne pas autour du pot.

Slack

Slack est une plateforme de communication collaborative utilisée en tant que messagerie d’entreprise. La charte graphique de Slack est comprise dans leur brand book.

Exemple d’utilisation du logo de Slack sur différentes couleurs de fond

👍🏼 Ce que l’on aime :

On aime ce graphisme moderne et plein de couleurs. Malgré de nombreux paramètres à prendre en compte dans ses visuels, Slack est clair et précis tout au long de sa charte graphique.

Uber

On ne vous présente plus Uber. La charte graphique d’Uber est, il faut le dire, plutôt complète et intéressante.

👍🏼 Ce que l’on aime :

On aime ce côté sobre et chic propre à Uber. La charte graphique est interactive et très détaillée. Sa mise en page est fractionnée, ce qui permet une lecture beaucoup plus agréable.

Netflix

Netflix, le plus populaire des services de streaming au monde, met à disposition sur son site l’utilisation de ses éléments graphiques. La charte graphique de Netflix est axée sur l’utilisation de leur logo et ses variantes.

👍🏼 Ce que l’on aime :

Une charte graphique simple et minimaliste. On apprécie les nombreux exemples et l’aération entre chaque partie + la possibilité de télécharger directement leur logo (le vrai).

Deezer

Deezer, service de streaming de musique en ligne, a créé un site réservé à leur identité de marque. La charte graphique de Deezer est composée de leur logo, leur palette de couleurs, leur typographie et le type de photographies qu’ils utilisent.

Police de titre de Deezer

👍🏼 Ce que l’on aime :

La possibilité de pouvoir télécharger chaque élément visuel (logo, police de caractère, etc) + la déclinaison de la typographie en arabe et en hébreu (les détails, ça compte !).

Biospringer

Biospringer est un producteur d’ingrédients alimentaires à base de levure. Ils ont fait appel à YouLoveWords pour trouver le graphiste qui réalisera leur charte graphique. Ce guide complet explique comment utiliser leurs éléments graphiques et notamment la lumière et les couleurs à travers des photographies qualitatives.

Instruction en rapport avec l’utilisation de la lumière dans les photographies de la marque Biospringer

👍🏼 Ce que l’on aime :

Une charte graphique tout en image et qui ouvre l’appétit. Un travail soigné jusqu’à la déclinaison des visuels à travers tous les canaux de communication.

La Bonne Vue

La Bonne Vue est un site informatif sur la santé visuelle. Leur charte graphique, réalisée par YouLoveWords, détaille comment doit être utilisée l’iconographie sur les réseaux sociaux.

👍🏼 Ce que l’on aime :

Un style intemporel. Les règles imposées à l’utilisation des photographies sont simples et ludiques, et permettent de se démarquer sur les réseaux sociaux tout en gardant un esprit médical.

Firefox

La charte graphique de Firefox, le célèbre navigateur web, a une extension de site consacrée uniquement aux déclinaisons graphiques de la marque (usage du logo, couleurs, typographie, etc).

👍🏼 Ce que l’on aime :

Le côté interactif et fluide propre à Firefox. On apprécie particulièrement les efforts graphiques au niveau de la déclinaison de logo et la possibilité de copier instantanément la valeur hexadécimale des couleurs en cliquant dessus.

Barre & Soul

La charte graphique de Barre & Soul, organisme proposant des cours de yoga et des formations professionnelles, comprend des variantes de son logo primaire, l’espacement des logos secondaires et une palette de cinq couleurs.

👍🏼 Ce que l’on aime :

La variation des logos secondaires afin d’éviter trop de répétitions dans leur contenu marketing + un document aéré et agréable à feuilleter.

Love To Ride

La charte graphique de Love To Ride, une association de cyclisme, est composée de leurs déclinaisons de couleurs et des tonnes de détails sur leurs logos et images secondaires.

👍🏼 Ce que l’on aime :

Une variété de couleurs style rétro, ainsi qu’une mise en page travaillée qui arrive à vous plonger complètement dans l’esprit vélo. Un appel à l’aventure !

3 choses à faire avant de créer votre charte graphique

05
Avant de vous lancer tête baissée dans la création de votre charte graphique, vous allez devoir vous attaquer à quelques points importants. Faute de quoi, votre charte graphique ne sera pas aussi efficace que vous l'espériez !

Analyser la concurrence

Lorsque nous parlons d’analyser la concurrence, nous ne disons pas de copier bêtement la concurrence. Non, vous allez devoir jeter un petit coup d’œil à vos adversaires et regarder leurs éléments graphiques.

Pourquoi ? Pour réussir à vous différencier et vous faire une place sur votre marché.

Définir votre marché

Il est très important avant de vous pencher sur vos visuels de savoir au préalable à qui vous vous adressez et dans quel pays.

  • Êtes-vous une marque à l’international ?
  • Plutôt B2B, B2C ou les 2 ?
  • Dans quel secteur ?
  • Quel est votre public cible ?

En effet, certaines couleurs ont des significations différentes selon les pays où vous les utilisez. Par exemple, en Chine le rouge est synonyme de bonne fortune, alors qu’en Afrique du Sud, le rouge est associé au deuil.

Définir votre marché permet également de savoir dans quelles langues devront être déclinées vos typographies. Selon certains langages, le nombre de pixels qui séparent les lettres peut changer.

De plus, l’adaptation de vos graphismes et couleurs ne sera pas la même selon l’âge de votre audience. Les personnes entre 18 et 30 ans ne sont pas réceptives aux mêmes stimulus visuels qu’un public de plus de 50 ans.

Ce sont tous les petits détails qui feront que vos campagnes marketing marcheront (ou pas).

Rédiger un cahier des charges

Eh oui ! Tout projet commence par un cahier des charges, c’est-à-dire un document qui liste toutes les étapes, tous les éléments nécessaires à la création de votre charte graphique et vos objectifs. Comme une to-do-list sur laquelle vous pourrez vous appuyer tout au long de la création de votre branding.

Mais comment rédiger un cahier des charges pour une charte graphique ?

  • Présentation de la marque – Qui suis-je ? Qu’est-ce que je propose ? Pour qui ? Réalisez une brève synthèse de votre marque.
  • Objectifs – Expliquez les différents objectifs de cette charte graphique.
  • Personas / Cibles – Quel est votre cœur de cible ? À qui vous adressez-vous ? Âges, habitudes, etc.
  • Support – Sur quels supports de communication sera déclinée la charte ? Site web, carte de visite, goodies, etc.
  • Logo – Quel sera l’esprit du logo ? Quelles émotions voulez-vous susciter ? Vous pouvez intégrer des exemples de logo que vous appréciez si vous n’en avez pas un.
  • Spécificités du logo – Quelles couleurs souhaitez-vous pour votre logo ? Les variantes et déclinaisons à prévoir, mais également les interdictions.
  • Polices de caractères – Si vous n’avez pas de police spécifique : Quels genres de polices voulez-vous utiliser ? Sérif, Sans Sérif ?
  • Typographie – Si vous n’avez pas de typographie : Quel type de typographie appréciez-vous ?
  • Couleurs – Définissez vos couleurs primaires et secondaires. Si vous n’avez pas d’idées et que vous laissez faire le graphiste, essayez au moins de donner la couleur dominante.
  • Contraintes – Y a-t-il certaines contraintes à faire figurer dans la charte ? Comme des contraintes de contraste ou d’image. Par exemple : “Nos photographies sont toujours lumineuses” ou “Pas de texte en rouge sur fond bleu”.
  • Exemples – Les exemples sont toujours bons à prendre pour le graphiste qui s’occupera de créer la charte. Ils lui permettent de mieux comprendre vos goûts.
  • Allouer un budget – Quelle est l’enveloppe budgétaire à allouer à ce projet ?
    Instaurer des délais – Tout projet à une date de début et de fin.

Bien entendu, les étapes décrites ci-dessus ne sont qu’une partie de l’iceberg. On vous explique plus précisément comment créer un brief créatif dans cet article.

Template de cahier des charges pour créer sa charte graphique

Ordonnez vos idées créatives afin de faciliter la création de votre charte graphique à l’aide de ce template de cahier des charges au format Word, Google Doc ou PDF. Définissez les valeurs que veut véhiculer votre marque, les différents supports de communication que vous utiliserez, vos objectifs, vos codes couleur et bien plus encore.

Télécharger le template de cahier des charges (PPT) 📥

10 astuces pour créer sa charte graphique

06
  • Avancez étape par étape – Comme toute création, vous devez suivre un cheminement cohérent et ne pas allez plus vite que la musique.
    • Collectez vos idées.
    • Définissez un plan.
    • Créez un brouillon.
    • Recherchez des inspirations
    • Créez un modèle ou téléchargez-en un.
    • Ajoutez vos éléments.
    • Relisez.
    • Demandez un retour à votre équipe.
    • Validez.
  • Faites simple – Ne cherchez pas à créer une charte compliquée en imposant trop de règles. Restez minimaliste, mais cohérent dans vos choix.
  • Ordonnez vos éléments – Suivez le plan que vous avez défini au préalable. Ne partez pas dans tous les sens.
  • Aérez vos pages – Rien de pire qu’une charte graphique avec trop d’éléments rassemblés sur une seule page. Aérez-les en laissant de l’espace et en centrant les informations.
  • Utilisez votre palette de couleurs – Certes votre palette de couleurs fera partie de votre charte graphique, mais utilisez-la sur toutes vos pages pour coller au branding de la marque.
  • Optimisez la lecture – N’écrivez pas trop. Nous parlons d’une charte graphique, le visuel est roi, mettez le texte important sans trop argumenter.
  • N’allez pas à l’extrême – Ne choisissez pas une typographie trop complexe, juste pour essayer de se différencier. Ou ne choisissez pas 8 polices différentes. Rappelez-vous que vous devrez suivre scrupuleusement votre charte graphique pour toutes vos futures créations.
  • Faites parler les émotions – Trouvez une harmonie entre vos éléments graphiques et votre palette de couleurs afin de susciter des émotions chez le lecteur.
  • Gagnez du temps pour plus tard – Pensez à créer des modèles de réseaux sociaux pendant la création de la charte graphique.
    Restez organisé – Nommez les fichiers et les calques tout au long de la création. Rangez et ordonnez tous vos dossiers de la manière la plus intuitive pour vous.

Gardez à l’esprit toutes nos astuces avant de vous lancer dans la création de votre charte graphique. Elles vous feront gagner un temps précieux et maximiseront l’efficacité de votre document.

Comment créer sa charte graphique ?

07

Les 7 étapes clés pour créer sa charte graphique sont les suivantes :

  • Raconter son histoire
  • Définir les couleurs
  • Définir les polices
  • Décliner le logo
  • Définir la typographie
  • Utilisation des photographies et illustrations
  • Adaptation aux différents supports

Nous allons voir plus en détails comment créer une charte graphique en suivant les étapes ci-dessus, puis nous verrons les outils et logiciels qui vont vous aider à créer ce précieux document dans les règles de l’art.

Chaque étape est constituée d’exemples et même d’un template pour vous aider dans votre projet graphique. C’est parti !

💡 À noter : Tout au long de votre réflexion, vous devez toujours garder à l’esprit le ton et la personnalité que vous voulez insuffler à votre marque, c’est très important.

Étape 1 : Raconter son histoire

La première page de votre charte graphique est généralement composée d’une brève présentation de votre marque et vos objectifs.

  • Qui êtes-vous ?
  • Que faites-vous ?
  • Pour qui le faites-vous ?

Renseignez vos valeurs et votre mission. Restez simple, n’écrivez pas un roman, mais essayez d’insuffler votre ton et votre personnalité.

Étape 2 : Définir les couleurs

Choix des couleurs primaires

Après avoir présenté votre marque, vous allez devoir choisir les couleurs primaires que vous allez utiliser. Généralement, le choix se situe entre 3 et 4 couleurs primaires. Bien entendu, cela dépendra de votre projet. Chaque couleur est accompagnée de ses codes couleur PMS (Pantone Matching System), CMYK, RGB et HEX.

Pourquoi tous ces codes ? Parce que les couleurs PMS et CMJN sont destinées à l’impression. RVB et HEX sont pour les écrans.

💡 Petite astuce → Vous pouvez ajouter un paragraphe explicatif des interdictions et contraintes à côté de tous vos éléments visuels.

Choix des couleurs secondaires

Pour vos couleurs secondaires, faites de même que pour vos couleurs primaires.

Contraintes et interdictions pour les couleurs

Maintenant que vous avez défini toutes vos couleurs, vous devez imposer des règles d’utilisation. On pense notamment aux couleurs de textes sur un arrière-plan coloré.

Ici, c’est surtout question d’accessibilité et de contraste de votre texte. Ce sont des paramètres extrêmement importants pour l’UX (expérience utilisateur).

Étape 3 : Définir les polices de caractère

Les polices, comme vos couleurs, vont susciter des émotions auprès de votre audience.

Arrêtons-nous quelques instants et mettons-nous en situation. Quelles polices choisiriez-vous pour une banque ?

Pacifico VS Montserrat

Plutôt celle de droite non ? La police Pacifico fait un peu “Cocktail à la plage”, alors que la police Montserrat a un style beaucoup plus sérieux. Le sérieux est quand même primordial lorsque l’on parle finance.

Revenons à nos moutons. Lors de cette étape, vous devez choisir 2 voire 3 types de polices.

  • Police de titre
  • Police de paragraphe
  • Police de citation (optionnelle)

Souvenez-vous, votre style va susciter des émotions.

Prenons un autre exemple. Clairette de Die et Moët & Chandon.

Clairette de Die utilise la police de titre Helvetica, une police de caractères linéale sans empattement (ou “sans serif” en anglais).

Quant à Moët & Chandon utilise la police de titre Bw Mitga, une police à fort caractère et voluptueuse.

Quelles différences entre les deux ? La police de Clairette de Die plus ronde donne un sentiment d’accessibilité, quant à la police de Moët & Chandon, elle, est beaucoup plus sophistiquée. Ici, nous retrouvons bien le ton et la personnalité des deux marques.

💡 Petite astuce → Testez plusieurs combinaisons de police et demandez l’avis de votre équipe et votre entourage.

Interdictions et contraintes des polices

Quand vous avez fait votre choix, vous devez vous assurer de la synergie des polices (ou “font combination” en anglais). Il faut que vos polices de titres et de contenu aient un rendu visuel agréable. Là, pas d’outil magique, tout se fait au ressenti.

De plus, pensez à vérifier que l’alphabet est compatible avec la langue utilisée. Par exemple, il y a beaucoup de polices où il n’y a pas de “ç”. Un peu problématique si vous travaillez dans la maçonnerie, n’est-ce pas ?

Il est également important de s’assurer que l’on a les droits pour utiliser cette police. Il existe différentes licences commerciales, ou non. De plus, certaines polices peuvent avoir des restrictions au bout d’un certain temps (restrictions au niveau des impressions ou même lorsque vous atteignez un certain chiffre d’affaires).

Étape 4 : Décliner son logo

Nous arrivons à l’étape la plus pointilleuse : la déclinaison de votre logo.

Pourquoi faire des déclinaisons de logo ? Quel est l’intérêt ? La réponse : Pour être adapté sur tous les supports.

Décomposer votre logo principal

Dans un premier temps, vous devez décomposer votre logo principal. Généralement le logo principal est composé du logo + le nom de votre marque. Il peut y avoir 2 versions de celui-ci, horizontal ou vertical (généralement utilisé en grande dimension).

Les déclinaisons en noir et blanc

Le but de la déclinaison en noir et blanc de votre logo est de le rendre intemporel et facile à lire dans n’importe quel format.

Réaliser deux déclinaisons monochromes :

  • Logo en blanc sur fond noir
  • Logo en noir sur fond blanc

Le logo principal est accompagné d’une zone de sécurité et d’espacement (ou “Safe Zone” en anglais). C’est primordial d’assurer la lisibilité du logo, celui-ci doit être entouré d’un minimum d’espace libre.

Les déclinaisons en couleurs

Chacune des déclinaisons de votre logo doit avoir des déclinaisons de couleurs et de contrastes. Des chromes différents.

Vous n’avez pas besoin de décliner votre logo sur toutes les couleurs qui existent, ce serait impossible. Cantonnez-vous à vos différentes couleurs primaires en arrière-fond.

Les restrictions et contraintes de logo

Il existe de nombreuses règles concernant l’utilisation de votre logo. Ces règles servent principalement à ne pas le dénaturer.

Par exemple, vous pouvez interdire de le cropper ou d’utiliser une autre couleur que vos couleurs primaires. Voici un exemple des nombreuses règles que vous pouvez imposer à votre logo.

→ Si vous n’avez pas de logo, nous vous invitons à nous contacter. Nos Content Strategists se feront une joie de trouver le graphiste qu’il vous faut parmi nos 5000 talents.

Étape 5 : Définir sa typographie

C’est quoi une typographie ? C’est l’utilisation que l’on fait de sa police. Pour faire simple, ce sont tous les paramètres que vous imposez à votre texte.

Par exemple, vous pouvez imposer un espacement spécial entre les lettres de vos titres principaux et celles de vos titres secondaires.

💡 Petite astuce → Lorsque vous avez déterminé votre typographie par police de caractères, nous vous recommandons de créer “un texte type” pour mettre en situation ces paramètres (généralement un article de blog rassemble toutes les typographies).

Étape 6 : Utilisation des photographies et illustrations

Les photographies et les illustrations peuvent jouer un rôle clé dans l’identité de votre marque. C’est pourquoi, il est important qu’un style photographique cohérent soit établi dès le départ.

Quelles émotions souhaitez-vous communiquer à travers vos images ?

Par exemple, si votre marque est “fun et décontractée”, vous ne souhaitez pas utiliser des photos de banques d’image trop corporate.

Montrez des exemples de photos que vous aimez et d’autres que vous n’appréciez pas en opposition.

Stipulez toutes les infos que vous pensez pertinentes concernant la modification des photographies, comme l’utilisation de :

  • La lumière
  • Les arrières-plans
  • Les couleurs
  • Les sujets
  • Les motifs
  • Les textures
  • Les effets (contraste, saturation, etc)
  • Les icônes

Étape 7 : Adaptation aux différents supports

Avoir des publications visuellement homogènes et reconnaissables, quel qu’en soit le support, est un des objectifs majeurs de votre charte graphique. Mettez des exemples d’illustrations de vos supports de communication web et print dans votre charte graphique.

La cohérence aide votre marque à se faire remarquer, en particulier dans le tumulte des médias sociaux. Adaptez vos éléments graphiques à chaque visuel des réseaux sociaux sur lesquels vous souhaitez communiquer.

💡N’oubliez pas de créer des templates pour vos publications sur les réseaux sociaux. Vous gagnerez du temps pour plus tard.

Les 7 meilleurs outils pour créer sa charte graphique

08
  • Suite Adobe – Logiciels de création graphique surpuissants (Illustrator & Photoshop)
  • Sketch – Logiciel collaboratif de graphisme
  • Figma – Logiciel de création graphique online
  • W3C – Outils de mesure de contraste
  • Coolors – Générateur de palette de couleurs
  • Happyhues – Galerie de palette de couleurs
  • Google Fonts – Trouver des polices de caractères

Afin de façonner votre identité visuelle, vous allez devoir vous armer d’outils et logiciels adéquats. Ils existent de nombreux outils essentiels à la création d’une charte graphique. Nous vous avons listé les plus populaires et utiles auprès des designers.

Suite Adobe

La célèbre Suite Adobe (ou Creative Cloud), clairement les outils les plus puissants au monde pour réaliser tous vos projets créatifs, que ce soit image, audio ou vidéo. Pour réaliser une charte graphique, nous vous conseillons Illustrator et Photoshop.

Note G2 : 4,7/5 (31443 avis)
Prix de base : 59,99€/mois (Creative Cloud : tous les outils Adobe) ou 23,99€/mois (Photoshop) ou 23,99€/mois (Illustrator)

Sketch

Moins onéreux que la Suite Adobe, Sketch est un logiciel de création graphique collaborative qui vous permettra de vectoriser toutes vos idées et de les partager avec toute votre équipe facilement.

Note G2 : 4,5/5 (1088 avis)
Prix de base : 9$/éditeur/mois

Figma

Comme Sketch, Figma est une alternative intéressante à la Suite Adobe, certes, beaucoup moins puissant, mais cet outil de design collaboratif peut aisément vous aider à concevoir sites web, applications et charte graphique.

Note G2 : 4,6/5 (267 avis)
Prix de base : 12$/éditeur/mois

W3C

W3C n’est pas un outil, c’est une communauté spécialisée dans l’accessibilité web. Ils mettent à disposition sur leur site des outils et ressources. Ces ressources vous seront précieuses lors de la création de votre charte graphique afin de respecter toutes les normes de contrastes.

Coolors

Coolors, générateur de palette de couleurs, vous permet de créer des palettes de couleurs qualitatives en quelques secondes et tout ça gratuitement.

Note G2 : 4,7/5 (8 avis)
Prix de base : Gratuit

Happyhues

Comme Coolors, Happyhues vous offre des inspirations en pagaille pour créer votre palette de couleurs. Vous pouvez même visualiser l’application de cette palette sur un exemple de site web.

Note Producthunt : 5/5 (17 avis)
Prix de base : Gratuit

Google Fonts

Google Fonts est une librairie de polices de caractères libres de droits. Vous pouvez les tester avec des textes personnalisés et les télécharger. Petit plus, vous avez même à disposition des icônes open source.

Note G2 : 4,6/5 (63 avis)
Prix de base : Gratuit

Maintenant que vous avez les logiciels et outils nécessaires, vous allez devoir mettre la main à la pâte et donner vie à vos idées ! Et pour vous aider, nous vous avons confectionné un template de charte graphique aux petits oignons.

Template de charte graphique (allez-y, c’est gratuit)

09

Donnez une personnalité à votre marque avec ce template de charte graphique disponible au format PSD et AI (Photoshop et Illustrator). Incorporez à ce modèle gratuit votre logo, vos polices, votre palette de couleurs et votre typographie. Obtenez en moins de 10 minutes une charte graphique professionnelle !

Télécharger gratuitement notre template de charte graphique 📥

Quel est le prix d'une charte graphique ?

10
Une charte graphique n’a pas réellement de prix fixe. Le tarif varie en fonction de nombreux paramètres. Jetons un petit coup d'œil à ce qui peut faire varier le prix.

Qu’est-ce qui fait varier son prix ?

En soit, plus vous voulez communiquer, plus vous voulez être présent sur tout et partout, et plus le prix augmentera (logique).

Mais voici quelques points qui feront évoluer le tarif d’une charte graphique :

  • Le nombre d’aller/retour avec le client → Quand un brief est mal réalisé, le prestataire peut augmenter le tarif final pour recadrer un projet mal calibré.
  • Le nombre de supports à prendre en compte → Cartes de visite, flyers, goodies, enveloppes, ces supports n’ont pas les mêmes gabarits et la charte graphique doit en tenir compte.
  • L’adaptabilité → Si vous souhaitez réaliser une charte graphique uniquement pour le print, celle-ci n’aura pas le même prix qu’une charte graphique print + web.
  • La localité de vos actions marketing → Le prix évoluera en fonction d’une présence régionale, nationale ou internationale.
  • Le prestataire à qui vous faites appel → Choisir le bon prestataire (agence ou freelance) permet d’éviter les surprises sur la facture finale.

Le prix moyen d’une charte graphique selon la taille d’une entreprise

Si l’on tient compte du fait que nous sommes en 2021 et qu’une entreprise doit communiquer sur le web, mais également en print, le prix moyen d’une charte graphique web + print avec déclinaisons de logo, palette de couleurs, polices de caractères et typographie se situe entre :

  • 1500€ et 3500€ pour les TPE
  • 3000€ et 5000€ pour les PME
  • 5000€ et plus pour les grandes entreprises

Bien entendu, cela dépendra de vos objectifs et attentes, et à qui vous ferez appel. Nous vous conseillons d’utiliser notre simulateur de budget marketing pour avoir une meilleure idée des prix à allouer à votre projet.

Prêt à créer une charte graphique mémorable ?

Vous avez désormais toutes les clés en main pour bâtir une image de marque forte via une charte graphique mémorable. Devenez plus qu’une simple entreprise qui vend des produits et services. Donnez-leur une personnalité !

Si même avec tous nos conseils, vous ne vous sentez pas de créer votre charte graphique, par manque de temps ou d’inspiration, n’hésitez pas à nous contacter. Nos Content Strategists seront ravis de vous conseiller au mieux.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez tous nos contenus !

Open the quotes

Je voulais vous dire merci pour votre contenu de qualité et très exhaustif ! Je sais à chaque fois que je reçois un mail de YouLoveWords que ça va être croustillant ! Continuez comme ça ! 💙

Élise

Privacy Preference Center