L’UX Writing, c’est un peu comme le sucre dans le lait chaud, pour reprendre l’expression chère à Coluche. Il est partout, mais on ne le voit pas. Alors on a décidé de jouer les guides d’exploration. Avec ces 6 exemples de landing pages, on décrypte les 6 bonnes pratiques d’un UX Writing de légende.

 1. L’UX Writing reprend les codes éditoriaux de la marque.

Ce n’est pas parce que les textes sont courts qu’ils doivent faire l’impasse sur la charte éditoriale. Slack, application de messagerie instantanée dédiée aux entreprises, l’a bien compris : en un demi-feuillet, l’interface du site web mise sur le champ sémantique de la coopération et du travail d’équipe.

 2. L’UX Writing humanise la marque.

L’UX Writing, c’est une histoire d’humains qui s’adressent à d’autres humains. Voyez comme Alan personnifie son interface par l’emploi de pronoms personnels : est-ce qu’une machine dirait « nous » pour parler d’elle-même ? Nope.

 3. L’UX Writing mêle efficacité et fantaisie.

Un peu d’humour n’a jamais fait de mal. Carbonmade en est l’illustration proverbiale : une application de portfolios qui promet gratuité, efficacité et effet aphrodisiaque, vous en connaissez beaucoup ?

 4. L’UX Writer se met à la place de l’utilisateur.

« Prendre un utilisateur par la main » : c’est la devise de tout UX Writer. La Ruche qui dit oui en a fait un cheval de bataille, en exprimant clairement les attentes de ses clients dans le wording de sa page d’accueil (à laquelle YouLoveWords a collaboré, et oui !)

 5. L’UX Writing simplifie ce qui est complexe.

Puisque l’UX Writer a peu de mots pour s’exprimer, il doit aller droit au but. IFTTT est par nature une application d’automatisation un peu compliquée à comprendre, mais il a bien fallu décrire en une phrase le bénéfice-client pour les utilisateurs. Que pensez-vous du résultat ?

 6. L’UX Writing travaille avec l’UX Design pour des résultats engageants.

Quand l’UX Writing rencontre l’UX Design, ils peuvent faire de grandes choses. La preuve avec Adobe qui prouve encore une fois son statut de référence en matière de créativité.