Un peu de créativité avec ça ?

Le snack content : on l’adore ou on le voue aux gémonies. Simple gadget pour certains, véritable levier de visibilité pour d’autres, le format est au cœur de débats enflammés. Chez YouLoveWords, nous sommes convaincus qu’il peut faire toute la différence dans votre stratégie sur les réseaux sociaux. À condition d’être inventif pour rester dans la surprise, le ludique et l’engageant.

Comment ? En faisant de la création de contenus créatifs adaptés à vos prises de parole sur les réseaux sociaux. Voici quelques idées pour vous inspirer.

La création de contenus différents pour les réseaux sociaux :

Le Gif, la madeleine de Proust du snack content

Le Gif est aux réseaux sociaux ce que la punchline est au discours politique : une petite astuce pour susciter de la connivence et de l’engagement. Son secret : il mobilise des références communes entre l’internaute et la marque. Emprunté à l’univers de la popculture, de l’art ou des médias, il n’apporte aucune information supplémentaire mais crée une émotion. Avouons que c’est déjà bien.

gig-contenus-production-agence

Le loop, versatile et plein de potentiel

Devenu ultra-populaire depuis l’apparition de l’appli mobile Boomerang de Instagram, le loop mise sur le comique de répétition. Ce qui était efficace pour Molière, Feydeau ou De Funès devrait l’être pour les marques : l’important est de soigner la réalisation en y introduisant un peu d’humour.

I am put-together but laid-back. #IAmGap

Une publication partagée par Gap (@gap) le

L’hyperlapse, le contenu à la vitesse de la lumière

Convertir une vidéo en time-lapse accéléré permet de partager rapidement des contenus qui auparavant lassaient les internautes par leur longueur. Montage de spectacle, tuto coiffure ou images d’aurores boréales : l’hyperlapse a pris le contrôle des formats vidéos sur les réseaux sociaux.

The Nike Kobe 9 ‘Bright Mango’ drops TOMORROW! Will you be lacing these up? #approved #hyperlapse

Une publication partagée par Foot Locker (@footlocker) le

Le flat-lay, une photo pleine d’infos

Les flat-lays, ce sont des photos de produit minimalistes et à plat. Ici, on met en valeur le produit et non plus un contexte, un décor. Ce format est esthétique, il est vendeur, peu coûteux, tout est simplement question de mise en scène. Largement diffusé sur Instagram, il est très utilisé par l’univers de la mode, des cosmétiques…mais aussi par nous, la preuve ci-dessous :

flatlay youlovewords

Le stop-motion : back to basics

Les grandes marques se sont déjà emparées de ce phénomène à l’image de Disney et de ses Tsum Tsum en collaboration avec Evian. Cette dernière a ainsi pu renforcer sa proximité avec les enfants. Pour s’y mettre, rien de plus simple : on imagine un scénario, on prend des photos, puis on utilise un logiciel spécifique pour faire du stop motion (Adobe After Effect, I Can Animate, Nuke, etc.) et on réalise le montage.

Le cinémagraph, le petit nouveau qui fait des étincelles

Il s’agit d’un GIF qui donne l’illusion d’une vidéo. Concrètement, l’image présente une partie fixe et une partie animée. Là encore, on est dans le ludique. L’avantage de cette solution est sa légèreté pour un format proche de la vidéo, la qualité du rendu et la possibilité d’appliquer des filtres.

Chaussures-1-600 - copie

La bande dessinée : la revanche du strip

Bien sur, il ne s’agit pas ici de réaliser le nouveau Tintin mais de présenter une ou deux planches avec un message explicite. Ce format permet de dévoiler une idée entre textes et images, il est particulièrement viral et génère de l’engagement. Une idée pour s’inspirer ? La collaboration de Pénélope Bagieu avec l’association Bloom au sujet de la surpêche, partagée plus de 230 000 fois sur Facebook en 2013.

Preuve qu’avec un peu de créativité et d’humour, le snack content a encore de beaux atouts à offrir aux marques qui veulent se distinguer !