Vous souhaitez doter votre société d’un espace de publication aux possibilités quasi-infinies mais vous voulez aussi être certain de ne pas dépasser la dizaine de visiteurs ?  Vous ne savez pas comment faire pour vous protéger d’un imprévisible buzz ? Il existe des solutions à vos problèmes. Nos recommandations offrent la garantie d’un blog d’entreprise morose, sobrement inutile et toujours à côté de la plaque.

1 – Choisissez (très mal) votre équipe de rédaction

Inutile de déranger un auteur chevronné pour la rédaction de vos billets, d’autant plus que votre jeune neveu (celui qui écrit déjà tant de statuts désopilants sur Facebook) cherche un stage de fin d’étude et que vous l’avez déjà surpris en train de lire un roman d’Amélie Nothomb. Certes, cet étudiant en première année de BTS tourisme commet encore un certain nombre de fautes d’orthographe mais que celui qui n’a jamais écrit « inovassion révolutionère» lui jette la première pierre.


2 – Surprenez vos followers en publiant à une fréquence totalement aléatoire

Abandonnez à vos concurrents (ces tristes sires) la routine des publications quotidiennes, hebdomadaires, et finalement sans surprise… Rien de plus ennuyeux qu’un rythme de parution régulier.  Mettez vos articles en ligne pendant la nuit d’équinoxe, ou pourquoi pas lors du passage à l’heure d’hiver. C’est beaucoup plus amusant (et personne ne vous attendra au tournant).


3 – Les chiffres mentent

N’étudiez en aucun cas les statistiques de fréquentation de votre blog. Observez plutôt les étoiles. Consultez un marabout spécialisé en communication 2.0. Ne vous tracassez pas avec tous ces diagrammes plats. Votre blog respire encore. Vous le sentez, au fond de vous-même….


4 – Faites cavalier seul

Interdisez à vos collaborateurs directs (employés, fournisseurs, clients) de prendre part à votre aventure blogging. Le développement et l’animation sont entre vos seules mains (expertes).  Vous les voyez d’ici, leurs petits commentaires sarcastiques, leurs opinions décomplexées, leurs fautes d’accord du participe passé et leurs suggestions intelligentes et constructives. Avec leur manie de partager vos articles sur leurs propres réseaux et faire ainsi parler de vos valeurs partout sur la toile. Non. Votre blog, c’est avant tout votre jardin secret. Sachez le préserver.


5 – Génération spontanée

Ne commettez pas l’erreur, trop fréquente, de faire la promotion de votre blog sur les réseaux sociaux, le site officiel de votre entreprise ou vos cartes de visite. Ne cédez jamais à la facilité, ni au bon sens. Votre blog évoluera de lui-même, à l’instar de ces micro-organismes qui prolifèrent pour des raisons inconnues au fond d’une éprouvette, les soirs de pleine lune. Sans le savoir, vous êtes un pionnier de la communication virale.


6 – Vous avez le droit de garder le silence

Évitez autant que possible de répondre aux commentaires qui pourraient être laissés au bas de vos articles de blog. Ne tombez pas dans le piège de la discussion stérile. Votre quartier regorge déjà de comptoirs de bistrots, bien réels, eux. Évitez toute forme d’interaction. Internet n’a pas été inventé pour ça.


7 – Une ligne quoi ?

Éditoriale. Une ligne éditoriale. Un ton cohérent, une charte graphique homogène, un fil conducteur pour votre discours, une façon d’affirmer votre identité à travers une communication rationnelle ? Et puis quoi encore ? Vous êtes un funambule sur la grande toile. Vous n’avez pas besoin qu’on vous tienne la main. Votre instinct ne vous a encore jamais trahi. Bravo.


8 – Montrez vos muscles

Chiffre d’affaires mensuel, courbe de croissance, jargon professionnel incompréhensible, tableaux à double entrée, biographie exhaustive de vos cadres dirigeants (vous-même).


9 – Temps additionnel

Le temps imparti à la gestion de votre blog ne saurait empiéter sur celui, autrement plus productif, consacré à votre cœur d’activité. Envisagez la tenue de votre blog de la même manière que vous abordiez les cours de musique ou d’arts plastiques lorsque vous étiez encore collégien.


10 – Vendez à tout prix

Toutes les occasions sont bonnes pour dégager du profit. N’hésitez jamais à transformer votre blog d’information en un véritable site marchand. Les internautes vous en remercieront et votre crédibilité sera sauve.


Si malgré tous ces bons tuyaux, vous souhaitiez malgré tout créer un blog fidèle à vos valeurs d’entreprise, cohérent et générateur de trafic, on récapitule

  • Vos rédacteurs sont votre plus grande richesse. Ils doivent être professionnels et choisis avec soin.
  • Publiez de manière régulière.
  • Analysez avec attention vos statistiques de fréquentation.
  • Faites de votre blog un espace d’échange participatif.
  • Relayez les informations de votre blog sur tous les réseaux disponibles.
  • Répondez toujours aux commentaires.
  • Définissez une ligne éditoriale claire et pertinente.
  • Ne parlez pas que de votre activité spécifique, ouvrez des portes.
  • Intégrez la gestion de votre blog à l’emploi du temps global.
  • Ne confondez jamais espace d’information et plateforme commerciale.