Je suis vraiment fier de vous présenter (si vous ne le connaissez pas déjà) Olivier Desmoulin, ami, entrepreneur et co-fondateur de Quotle. Olivier allie le génie créatif avec une sensibilité et une personnalité qui font systématiquement de lui une personne que les gens « respectent ». C’est donc assez naturellement que je l’ai invité à partager avec vous son actualité. Ready, Set, Quotle !

1. Hello Olivier, présente nous ta dernière création : Quotle ?
Quotle est une application mobile qui facilite le partage, l’archivage et la découverte d’extraits de textes inspirants imprimés ou numériques.

L’application est née de l’envie de partager un extrait à partir d’un livre papier que j’étais en train de lire. Recopier un extrait sur le clavier d’un téléphone mobile est en effet assez fastidieux et le prendre en photo ne permet ni de le mettre en valeur ni de l’indexer en y associant des annotations. Si le livre papier reste pour moi le meilleur support de lecture, il lui manquait une dimension « connectée ». Grace à Quotle, les utilisateurs peuvent utiliser la caméra de leur téléphone pour capturer un texte qu’ils sont en train de lire, Quotle reconnaît alors automatiquement les caractères, puis génère une carte dont le design est personnalisable (typo, couleur), que l’utilisateur peut annoter, enregistrer dans son cloud, ou bien partager sur ses réseaux sociaux. voici notre démo en 15s.

En outre, Quotle est, en soi, un réseau social au sein duquel les membres peuvent découvrir et commenter les textes partagés par les membres de leur réseau. C’est une manière originale de découvrir des textes et auteurs.

2. Ségolène Royal vient de downloader ton app, ça fait quoi ?
Effectivement, je faisais un tour sur twitter l’autre jour, et je suis tombé sur ce post de Ségolène Royal  dans lequel elle utilisait Quotle pour se citer elle-même. J’ai trouvé cela amusant, mais aussi très intéressant car en tant que designer, mon objectif n’est pas de dicter des usages à mes utilisateurs, mais de confronter mon travail à des utilisateurs et de voir comment ils se l’approprient. L’exemple de Ségolène Royal témoigne selon moi de la volonté de trouver des manières de renforcer ses propos ou de les faire ressortir sur les réseaux sociaux en utilisant une mise en forme différente.

3. Si tu pouvais choisir ton prochain utilisateur, tu rêverais que ce soit qui, et quelle serait sa quote / son Quotle ?
Si l’on pouvait remonter dans le temps, j’aime à penser qu’un Raymond Queneau ou un Georges Perec pourraient peut-être développer de nouvelles écritures oulipesques via Quotle ou l’utiliser pour publier leurs extraits, en jouant avec les différentes mises en forme,

Sinon, je serais curieux de voir comment notre Bernard Pivot national, déjà grand adepte de Twitter, s’approprierait Quotle.

4. Comment pourrais-tu conseiller une marque dans son utilisation de Quotle ? As-tu des usages à leur suggérer ?
Quotle permet de facilement publier du contenu sur les réseaux sociaux, en renforçant le propos par une mise en forme qui ressort visuellement par rapport aux autres textes publiés sur ces mêmes réseaux. L’utilisation des couleurs et le format carte permettent de générer davantage d’engagement sur les timelines Twitter et Facebook. Le choix des polices et des couleurs permet aussi d’apporter une dimension supplémentaire au texte. On peut renforcer un propos par une police forte droite et grasse, comme on peut le tourner en dérision avec une police plus ronde et amusante. D’ailleurs, je peux même annoncer en avant première que Comic Sans, la police tant décriée par la majorité des designers, devrait prochainement être intégrée à Quotle 🙂

Nous commençons par ailleurs à discuter avec les éditeurs et les distributeurs. Quotle peut être pour eux une manière de promouvoir leurs livres sur les réseaux sociaux tout en touchant une cible qualifiée d’amateurs. Enfin, l’un des chantiers sur lesquels nous avançons avec des bookstores américains est de permettre aux éditeurs et distributeurs de vendre directement les ouvrages qu’ils citent/quotent depuis l’application. J’invite d’ailleurs les éditeurs et libraires qui pourraient être intéressés à prendre contact avec nous.

5. Je te sais passionné par tout ce qui touche à l’UX et au contenu. Peux-tu partager avec nos lecteurs un exemple de contenu, de site ou de format qui t’ait bluffé ces derniers temps ?
Sans être très original, je suis évidemment bluffé par le travail fait sur les plateformes Medium (plateforme de blogging) et Slack, une application pour faciliter la communication en équipe. Ces deux startups ont investi deux secteurs sur lesquels il y avait déjà énormément d’acteurs légitimes en place et ont réussi à séduire de très nombreux utilisateurs à travers le monde en proposant un design léché et une expérience utilisateur radicalement différente et meilleure.

On notera aussi, sur chacun de ces deux exemples, que le design est non seulement au service de l’utilisateur, mais aussi au service de la croissance.

6. Tu reviens d’une session de 2 mois à New York, que ramènes-tu dans tes bagages ? Des idées, des magazines, des objets (connectés ?), des pennys ?? Action !
Ces 2 mois ont été extrêmement agréables, et inspirants. Je ramène beaucoup d’énergie et de potentiels partenaires, notamment des bookstores avec lesquels nous allons conduire des expérimentations pour proposer de nouvelles manières de distribuer des livres.

7. Dis-nous comment on peut t’aider ?

Aujourd’hui, mon objectif est d’avoir de plus en plus d’utilisateurs qui partagent les textes qu’ils aiment sur Quotle, et de rencontrer encore d’autres acteurs du monde de l’édition pour voir comment nous pourrions proposer des manières alternatives à Amazon de découvrir et distribuer des livres.