Le terme « algorithme » vous fait dresser les cheveux sur la tête ? Figurez-vous que derrière cette expression mathématique barbare, Google a caché le meilleur allié de vos contenus originaux sur le web : Google Panda. Petit tour d’horizon des vertus (et des défauts) de cet ami discret mais puissant.

Google Panda, une nouvelle façon de voir le référencement

Google Panda est un algorithme du moteur de recherche de Google créé en 2011. Il a été mis en place pour valoriser les sites proposant un contenu textuel de qualité et original. Exit donc, les fermes à contenu et autres sites web biberonnés aux contenus plagiés : Google fait le pari de trier le bon grain de l’ivraie. Comprenez : plus un site web présentera un contenu original et intéressant, mieux il sera référencé.

Depuis le 13 janvier 2016, l’algorithme est intégré au cœur du système de classement de Google. De plus, un filtre opère après la première sélection. Dans la pratique, cela signifie que votre référencement organique dans Google dépendra principalement d’une chose : la qualité de votre contenu écrit.

Quand on sait que 93% des clics se font sur la première page de résultats, on comprend l’importance essentielle de composer avec Google Panda et de faire confiance à des experts du contenu.

Google Panda n’aime pas…

Beaucoup se sont essayés à définir ce que Google entendait par « contenu de qualité », Google y compris. La façon la plus simple est encore de lister ce qui n’est pas du contenu de qualité pour Google :

  • le duplicate content : le contenu est copié de page en page sur le site web.
  • le cloaking : le contenu de la page est différent dans le code et dans la page.
  • le scraping ou harvesting: le contenu est récupéré de façon automatique sur un autre site web en vue d’être publié.

De fait, sont visés les fermes de contenus, les agrégateurs de contenu, les comparateurs de prix, les forums, et les sites de mauvaise qualité.

Google Panda aime…

Pour être sûr de faire plaisir à Google Panda, et donc d’apparaître sur la première page de référencement, il n’y a que deux mots à retenir : unique et utile.

Le contenu proposé doit être unique. Panda aime les contenus textuels originaux, bien écrits et bien structurés, qui proposent des informations nouvelles et complémentaires des autres sites web. Bien sûr, on ne plagie ni ne récupère de contenus d’autres sites. Mais on évite surtout le piège de dupliquer soi-même son propre contenu de page web en page web. On évite également l’écueil de multiplier les mots-clés : Panda se détournera automatiquement de ce qui lui semble être un fourre-tout SEO.

Le contenu doit être utile et répondre aux demandes des internautes. En dehors d’un contenu unique de qualité, la façon de répondre à cette demande est d’encourager les internautes à voter pour la qualité du contenu, à les partager sur les réseaux sociaux, et à les commenter. À la manière du nouvel algorithme d’Instagram, Panda engendre un cercle vertueux pour celui qui produit du contenu de qualité, aimé des utilisateurs.

Il peut être difficile d’appréhender les subtilités de Google Panda quand on n’est pas un expert. Heureusement, chez YouLoveWords, l’alliance de responsables éditoriaux spécialisés et de rédacteurs rompus aux roueries du petit ursidé vous aidera à optimiser votre content marketing pour Google Panda.